10888692_840205912689348_8135133724274323928_n

Ils s'appellaient Jean Cabu, Georges Wolinski, Stéphane Charbonnier , Bernard Verlhac , Philippe Honoré, Bernard Maris, Elsa Cayat, Ahmed Merabet, Franck Brinsolaro, Frédéric Boisseau, Michel Renaud, Mustapha Ourrad....

Ils étaient dessinateurs, économiste, psychanalyste, journaliste, policier, agent de maintenance, ou correcteur. Ils sont 12 ....ils sont morts dans l'attentat le plus meurtrier qu'ai connu la France depuis 1961.

Mercredi 7 janvier vers 11H30 deux tireurs pénètrent dans les bureaux de l'hebdomadaire Charlie Hebdo et, c'est lourdement armés qu'ils abattent une personne présente à l'acceuil puis tirent sur les dessinateurs et les journalistes de la rédaction du magazine .

Le Bilan est lourd 12 morts , 11 blessés ....

Lorsqu'ils repartent c'est en criant « Allah Akbar » (« Dieu est grand »),et clament avoir "venger le prophète".

Ils ont vengé ce prophète qui se voulait homme brave, juste mais surtout compatissant. Ce même prophète qui en retournant à La Mecque avait pardonné à ses ennemis. Ils l'ont vengé de quoi ...de quelques dessins qui certes n'étaient pas toujours de très bon goût mais cela n'était pourtant que des dessins.

Cette guerilla entre les crayons et les armes aura eu cette fois ci une fin tragique ou peut-être un début sanglant car depuis ce terrible carnage les foules se soulèvent soutenant haut et fort la liberté d'expression mais surtout la liberté tout court.

648x415_charlie-hebdo-unes-célèbres

Ces dessinateurs qui n'avaient jamais voulu transiger même après un premier attentat survenu en 2011 brulant une partie des locaux de l'hebdomadaire. Une resistance passive qui leur à couté la vie ...Cela aura aussi couté la vie à certains de leur collègues, à deux policiers venus faire leur travail et un agent de maintenance qui venait juste faire sont travail.

Cette guerilla entre les crayons et les armes aura eu une fin tragique ou peut-être un début sanglant car depuis ce terrible carnage les foules se soulèvent soutenant haut et fort la liberté d'expression mais surtout la liberté tout court..

Des groupes de soutient ont envahit la toile notamment...le plus en avant de tous est sans aucun doute JE SUIS CHARLIE. Des manifestations ont eu lieu dans la soirée du 7 janvier un peu partout en France rendant hommage aux victimes de cet attentat.

En attaquant aussi violemment le siège de Charlie Hebdo ces meurtriers auront fait du magasine le porte drapeau de la lutte pour la liberté et les dessins qu'ils voulaient éradiqués seront désormais connus dans le monde entier ....une ironie qui laisse pourtant un gout très amer.

JE SUIS CHARLIE.....et JE SUIS FLIC.. mais je suis aussi

JE SUIS JEAN

JE SUIS GEORGES

JE SUIS STEPHANE

JE SUIS BERNARD

JE SUIS PHILIPPE

JE SUIS BERNARD

JE SUIS ELSA

JE SUIS FRANCK

JE SUIS FREDERIC

JE SUIS AHMED

JE SUIS MICHEL

JE SUIS MUSTAPHA